Jules Aubert

#include "jules_aubert.h"

Accueil > Electronique > Mind Reader - Projet de Casque EEG

Mind Reader - Projet de Casque EEG

jeudi 6 septembre 2018, par Jules

L’été 2015 avec un ami, nous avons eu l’idée de créer un casque EEG (c’est plus simple à lire que électroencéphalographe n’est-ce pas ?). Le but est d’acquérir les ondes du cerveau pour ensuite contrôler un ordinateur. Comment allons-nous le faire ? From scratch.

Mais d’abord, qu-est-ce que l’électroencéphalographie ? Notre ami Wikipédia va nous aider à y répondre.
« L’électroencéphalographie (EEG) est une méthode d’exploration cérébrale qui mesure l’activité électrique du cerveau par des électrodes placées sur le cuir chevelu. »

Ok, donc il ne suffit que de capter les ondes du cerveau et reconnaitre les signaux pour envoyer des commandes. Ca a l’air simple (si seulement).

Après s’être -beaucoup- documenté, nous avons fini par vouloir créer la carte qui traitera les données, ainsi que le casque, et écrire le programme pour récupérer et reconnaitre les signaux.
Je l’avoue, des fois l’été, je m’ennuie.

Mais pourquoi tout créer alors qu’il existe sûrement des projets terminés à acheter ? Pour deux raisons :
La première : c’est quand même classe quand en soirée t’arrives à dire que tu as un casque qui contrôle un pc par la pensée.
La deuxième : ça fait encore plus classe quand tu dis avoir conçu le matériel.
La troisième qu’on n’avouera jamais : Les projets commerciaux sont chers, pour nous.

Pour référence, ce qui se fait de plus abordable parmi les cartes, c’est le Ganglion d’OpenBCI (99$), accompagné de son casque le moins cher (250$).
Alors que nous on s’est fixé de tout faire pour quelques dizaines d’euros.

Commençons non par là on nous avons commencé, mais par le commencement du circuit : les électrodes.
Avec des cosses et du fil électrique, et après quelques soudures, nous avons nos premières électrodes.

Le problème maintenant, c’est d’amplifier et filtrer le signal. Pour l’amplifier, un petit AOP des familles suffira, pour le filtrage, ca va être une suite de filtres... mais c’est là que les gros problèmes arrivent. Pour faire simple : dans n’importe quelle ville, le bruit électromagnétique ambiant (tous les appareils électriques en fonctionnement) perturbe n’importe quel signal non filtré. Et ce bruit peut-être reçu à plusieurs kilomètres en dehors de la ville. On en reste à nos filtres.

Pour l’acquisition des données, le tout est envoyé sur une carte audio, le signal digital reste plus simple à calculer que de commencer à le numériser par de l’USB.

Maintenant le positionnement, il existe sur le crâne des points différents qui s’activent selon notre activité cérébrale. C’est sur ces points que l’on branche les électrodes.

Ensuite, selon notre comportement (éveillé, endormi, un bras qui bouge, les pieds qui bougent, etc), nous allons capter différentes sortes de signaux que l’on devra faire reconnaitre par le programme.

Et une vidéo qui fait plaisir :)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.